Comment concevoir un début de récit ? - Scéalprod
Studio d'écriture en ligne Scéal studio
Me connecter


Veuillez compléter le Captcha pour continuer
Mot de passe oublié ?
Pas encore inscrit ? S'inscrire !
voir nos offres >

Conseils d'écriture

Quelques réalisations avec l'atelier d'écriture en ligne Scéal studio

Cliquer sur les images pour visualiser
Atelier d'écriture créative Scéal studio, apprentissage du français par le récit

Drôle de mystère

Livre à personnaliser jeunesse
Isabelle Collioud
Carmen Iglesias
Atelier d'écriture en ligne Scéal studio, apprentissage du français par l'écriture

L'aventure en tout petit

Livre à personnaliser jeunesse
Isabelle Collioud
Carmen Iglesias
Atelier d'écriture collective Scéal studio, apprentissage du français par le récit

Une course pour l'amitié, les quatre règles

Livre à personnaliser jeunesse
Lénie Plume, Alexia Pentecouteau

Quelques réalisations avec l'atelier d'écriture en ligne Scéal studio

Cliquer sur les images pour visualiser et écouter
Atelier d'écriture créative Scéal studio, apprentissage du français par le récit

Le lion et le rat

Livre audio, livre animé jeunesse.
Jean de La Fontaine,
Illustrations: Hélène Lacquement
Le dragon au coeur de poisson. Livre audio jeunesse. Atelier d'écriture en ligne Scéal studio, apprentissage du français par l'écriture

Le dragon au coeur de poisson

Livre audio jeunesse.
Amira Hammami
Illustrations: Skander Beldi (Flask)
Atelier d'écriture collective Scéal studio, apprentissage du français par le récit

Le grand départ

Livre audio, livre animé jeunesse.
Vincent M.
Comment concevoir un bon début de récit, atelier d'écriture scealprod.fr

Comment concevoir un début de récit ?

Partager

Comment concevoir un début de récit ?

Comment concevoir un bon début de récit, atelier d'écriture scealprod.frL’ouverture est en général le lieu de la scène d’exposition. Elle est donc décisive pour capter l’attention du lecteur. Voici quelques conseils pour écrire une bonne introduction.

1. Soignez l’écriture de la première phrase

L’écriture de la première phrase doit être un concentré du récit, et donc le refléter au maximum. La combinaison idéale serait une phrase simple et dynamique, qui incluerait quelques éléments de contexte, de suspense et/ou de caractérisation du héros.

2. Écrivez un premier paragraphe dynamique

Il faut que l’immersion du lecteur dans l’histoire soit la plus rapide possible. Le début doit donc préciser les trois dimensions du récit : quand, où, et qui. Pour captiver le lecteur, il est conseillé d’entrer directement dans le vif du sujet avec une première péripétie qui présente le contexte de l’histoire (son intrigue, ses personnages, etc;). Mais, veillez à ne pas aller trop vite non plus ! En effet, si vous commencez avec une scène trop forte, trop intense, vous risquez d’avoir du mal à maintenir ce rythme tout au long du récit.

3. Évitez de commencer votre roman par un dialogue

Le dialogue est souvent synonyme de dynamisme. Les échanges verbaux entre plusieurs personnages créent une rupture dans la narration, lui (re)donnent un certain souffle. Mais l’ouverture n’est pas forcément le moment idéal pour placer une conversation. Comme nous l’avons expliqué dans le conseil précédent : le lecteur a besoin, au début d’une histoire, de quelques éléments de contexte. Toutefois, si vous tenez absolument à inclure un dialogue dans l’ouverture, une solution peut être de commencer par une ou deux phrases de dialogue, puis d’enchaîner avec quelques lignes de description / narration contextuelle, avant de redonner la parole aux personnages.

4. Réécrivez l’ouverture de votre histoire en fonction de la fin

Vous avez fini d’écrire le premier jet de votre récit ? C’est le moment idéal d’en retravailler l’ouverture ! En effet, une accroche qui semblait fantastique au départ peut s’avérer plate, ou en complet décalage avec le reste du récit. Rien de dramatique : ce sont simplement les méandres de la narration qui vous ont emmené dans une direction différente de celle que vous envisagiez. Mais, afin d’avoir une ouverture de roman représentative du reste de l’intrigue, il est généralement nécessaire de la réécrire, au moins en partie.

Laisser un commentaire


Je me forme à l'écriture, et j'auto-édite mon livre avec Scéal studio